Fil d'actus
Accueil > Non classé > Aller à la bibliothèque, un vrai bon plan ?

Aller à la bibliothèque, un vrai bon plan ?

 

aller-à-la-bibliothèque

Les villes françaises ne sauraient se passer de leurs bibliothèques municipales, qui non seulement se fondent complètement dans le paysage architectural, mais qui constituent en plus un lieu privilégié pour la culture. Mais sont-elles si populaires que ça ?

Comment oublier le mouvement de pétitions qui a eu cours sur Internet en juin 2015 à l’annonce de la fermeture de la bibliothèque Gabriel Péri à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ? Elle a été signée par 2 139 personnes, qui se voulaient défenseurs de la culture. Car la culture, c’est sacré. Et quoi de plus symbolique que la fermeture d’une bibliothèque dans une municipalité ? C’est le début de la décadence ! Pourtant, si on se base sur les chiffres d’Ipsos pour 2014, seuls 29% des lecteurs ont emprunté au moins un livre en bibliothèque. Ce n’est pas énorme. Du coup, on ne peut que se poser la question : aller à la bibliothèque, est-ce un bon plan ?

Si vous êtes fauché, oui

Comme la crise n’a épargné personne, à part peut-être Bill Gates, vous êtes fauché et vous essayez de flairer tous les bons plans qui ont l’excellente idée de se présenter à vous. Vous passez vos journées à prospecter Google à la recherche de codes promo et autres bons de réduction et vous avez décidé d’abandonner le café Nespresso au profit du café soluble parce que, il est bien gentil, Clooney, mais vous n’êtes pas multimillionnaire comme lui ! Alors adieu le bon café. Faire des concessions sur votre café, ce n’est pas dramatique, mais en faire sur votre culture ? Hors de question. Alors aller en bibliothèque en ces temps difficiles est le bon plan parfait pour ne pas léser votre cerveau, et au contraire lui donner encore plus de grain à moudre. Parce qu’à la bibliothèque, pour une adhésion annuelle qui ne dépasse pas les 15€ en règle générale, vous avez le droit d’emprunter une grande quantité de livres, de vous faire plaisir à moindres frais. Votre porte-monnaie et votre cerveau vous disent merci.

Si vous avez besoin de calme, oui

Il faut savoir prendre du temps pour soi, même dans le tourbillon du quotidien. La bibliothèque est l’endroit parfait pour se ressourcer quand on sent qu’on a besoin de faire une pause – fructueuse, de préférence. Et puis madame Hubert, aux traits tirés et au chignon impeccable, veillera à ce que le calme règne dans toute la bibliothèque. Le moindre chuchotement conduira à une sanction : un livre en moins dans le quota d’emprunts. Ça calme. Alors vous pourrez vous asseoir à une table et profiter du silence ambiant pour vous relaxer, pour travailler si vous le souhaitez, pour lire tranquillement… Le temps est suspendu. Et ce qui est bien, c’est qu’il n’y a même pas besoin d’être adhérent pour ça. Et puis, vous ne le savez sûrement pas, mais aller à la bibliothèque rend heureux. Si, si. Selon une étude de 2014, mise en place sous la demande du gouvernement britannique, aller à la bibliothèque prodiguerait le même bonheur qu’une hausse de salaire de 1 359£ (1 761€) ! Dans le classement, elle est la 3e activité à procurer le plus de satisfaction et de bien-être. Pour être riche et heureux, allez à la bibliothèque, on vous dit !

Si vous avez de vraies valeurs, oui

Aller à la bibliothèque a quelque chose de symbolique, comme si on s’attachait aux valeurs du passé, dans un monde dominé par les nouvelles technologies, où un seul clic sur Amazon permet de commander un livre et de le recevoir chez soi dès le lendemain. Aller à la bibliothèque, c’est être au contact des livres, mais pas dans une optique financière et économique comme à la librairie. Là, on n’est pas venu faire un achat, on est venu emprunter. On sait que ce livre a été lu par de nombreuses personnes avant nous et que, une fois qu’on le retournera, il sera encore lu par d’autres. C’est d’ailleurs un bon moyen pour se responsabiliser soi-même et responsabiliser ses enfants. Comme les livres empruntés ne nous appartiennent pas, il faut en prendre grand soin et veiller à les rendre dans le même état qu’on les a reçus et dans les délais indiqués, pour ne léser personne. Autrement, la sanction tombe. L’avantage des bibliothèques est aussi qu’elles mettent souvent en place des activités pour les enfants, comme par exemple l’heure du conte, activité durant laquelle un conteur lit ou récite des histoires avec les enfants, une vraie expérience enrichissante pour eux, qui leur permet aussi de se développer au contact du livre de manière régulière et ludique. C’est d’ailleurs dans les foyers comprenant des enfants de moins de 15 ans qu’on emprunte le plus souvent des livres en bibliothèque (40% des foyers). La bibliothèque, c’est donc le bon plan à ne pas rater.

Michelle Mbanzoulou

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !