Fil d'actus
Accueil > Non classé > Ecrivain le jour, balayeur la nuit

Ecrivain le jour, balayeur la nuit

metro-auteur

Il n’a jamais été évident pour les écrivains de vivre de leur plume, et l’argentin “Kike” Ferrari (pseudonyme de Enrique Ferrari) en est la preuve vivante. Auteur de polars le jour, balayeur dans le métro la nuit : une vie dans deux mondes parallèles.

Auteur-balayeur

C’est à 23h qu’Enrique s’enfonce dans les sous-terrains de Buenos Aires, pour commencer son travail en tant que nettoyeur des stations de métro. Il a 44 ans, et est à ce jour auteur de cinq romans, de contes et d’essais, édités dans six pays et traduits dans quatre langues. Pourtant, pour continuer à écrire, Enrique doit avoir un salaire lui permettant de vivre, que ses ventes ne lui rapportent pas. Allure de grand gaillard, boucle d’oreille et multiples tatouages dont le visage de Karl Marx, l’auteur-balayeur profite de chacune de ses pauses pour corriger et retravailler ses textes. “J’écris quand je peux et où je peux, et mon obsession dans la journée est de trouver un moment pour dormir” déclare-t-il à Sonia Avalos de l’AFP. Enrique a établi sa renommée avec le polar De Loin on dirait des mouches (éditions Moissons Rouges, 2012), pour lequel il a gagné le prix Silverio Canada. Mais Enrique avoue rêver de “gagner un prix international” ou que “Spielberg veuille adapter un de ses livres”.

Vivre de l’écriture 

Peut-on réellement vivre de l’écriture ? Ce témoignage de l’auteur argentin n’est pas sans nous rappeler le rapport alarmant sur la situation des écrivains français. Selon une enquête menée par l’AFP, les écrivains français n’ont jamais été aussi découragés. Si ces derniers bénéficient d’ “un statut social élevé, ils ont surtout des comptes en banque vides”, selon Marie Sellier, présidente de la Société des Gens de Lettres (SGDL). Six écrivains publiés sur dix gagnent moins de 1500 euros par an : même parmi les auteurs les plus reconnus, plus d’un tiers sont obligés de conserver un autre travail.

Océane Viala

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !