Fil d'actus
Accueil > Non classé > Entretien avec Margaud Liseuse

Entretien avec Margaud Liseuse

Renarde attitrée, libraire 2.0, Margaud Liseuse est à 26 ans l’une des blogueuses et booktubeuses incontournables de la communauté francophone. A travers ses vidéos, la jeune critique transmet sa passion pour la lecture.  Lecthot a rencontré Margaud Liseuse, pour parler de ce nouveau phénomène du « Booktube ».

                                                   margaud-liseuse-interview

Lecthot : Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?

Margaud Liseuse: Bonjour les lecteurs, moi c’est Margaud, 26 ans, libraire et grande passionnée de livres. C’est pourquoi j’en ai fait mon métier, et quelques années plus tard j’ai eu envie de poursuivre cette passion du conseil autour des livres en créant un blog, et ensuite une chaine. J’y parle de mes derniers avis lectures en toute simplicité et sincérité.

L : Vous avez un blog depuis plus de 7 ans, et votre chaine depuis 5 ans. Quelle plateforme préférez-vous et pourquoi ?

M.L. : C’est impossible d’avoir une préférence, je crois. J’avais « délaissé » le blog un moment donné pour favoriser la chaîne, et finalement il me manquait beaucoup. Depuis quelques années je prends du temps pour les deux. J’aime y passer du temps. Mais les deux ne s’abordent ni ne se travaillent de la même manière. J’aime le blog pour son côté intimiste et soigné, et la chaîne pour la spontanéité.

L : Vous comptabilisez plus de 35 000 abonnés sur votre chaine Youtube, c’est un nombre impressionnant. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

M.L. : C’est un chiffre que je ne pensais jamais atteindre ! C’est difficile de se rendre compte de ce que ça représente en vrai. Quand j’ai commencé, je suis restée très longtemps à un nombre d’abonnés fixe, et je m’en fichais un peu. Mais c’est sûr que de voir que les chiffres grimpent, et que les gens apprécient ce que l’on fait ne peut que nous encourager.

L : Selon vous, pourquoi les médias traditionnels sont aussi fascinés par ce qui se passe sur Youtube ?

M.L. : Parce que c’est « nouveau » pour eux. Les gens étaient intrigués par le walkman à l’époque (oui je n’ai pas de meilleure comparaison), maintenant c’est Youtube. On se pose forcément des questions sur quelque chose qui prend de plus en plus d’ampleur, et qu’on connait peu.

L : Votre métier de libraire a-t-il été un plus lorsque vous avez commencé cette aventure ?

M.L. : C’est toujours mon métier. Je l’exerce d’une manière différente grâce à la librairie numérique Glose, mais le principe reste le même. Et oui, pour moi c’est un plus énorme.

L : Vous limitez-vous dans le choix des livres que vous présentez (genre précis, envie des abonnés), ou vous accordez-vous une entière liberté ?

M.L. : Oh non aucune limite. Je lis ce que j’ai envie de lire en tant que lectrice. Les envies des autres ne sont pas toujours les miennes, et heureusement. Ca me permet de proposer plein de choses différentes, dont des livres qu’on ne voit pas forcément sur d’autres chaînes.

L : Cela fait déjà 5 ans que vous avez votre chaine, avec ce recul qu’est-ce que l’aventure Booktube vous a apporté ?

M.L. : Avant tout de la confiance en moi. Ensuite des amies. Et bien sûr une liste d’envies qui s’allonge considérablement, car si je parle de mes lectures, j’écoute aussi celles des autres.

 Maintenant passons au côté littérature ! 

margaud-liseuse-interview

L : D’où vient votre passion pour la lecture ? Un livre décisif ?

M.L. : C’est ma mère qui me l’a transmise. C’est une grande dévoreuse de livres, du coup j’ai du prendre le pli rapidement. Parmi les livres décisifs, il y a les Chroniques de Narnia de C. S. Lewis et bien sûr Harry Potter de JK Rowling.

L : Avez-vous suivi une formation particulière pour devenir libraire ?

M.L. : J’ai fait un apprentissage. En Suisse c’est très courant. 3 ans d’alternance entre travail en librairie et journée de cours. Et après le diplôme.

L : Si vous deviez partir sur une île déserte avec un seul livre….

M.L. : LA question impossible ! Je prendrais une grande série comme L’assassin royal de Robin Hobb, ou alors un livre qui m’a chamboulée pour le relire, comme…. Wild de Cheryl Strayed.

L : J’ai lu que vous écriviez pour vous, aimeriez-vous être publiée un jour ?

M.L. : Sincèrement, je ne pense pas. Peut-être que je changerai d’avis, mais pour le moment je n’ai rien à écrire, donc, rien à publier.

L : Enfin, question cruciale: en tant que potterhead, quelle maison ? 

M.L. : Poufsouffle !! Tout le monde se fiche un peu d’eux, mais franchement, on est trop sympa. Et Newt Scamander/Norbert Dragonneau était Poufsouffle.

Propos recueillis par Aurore Béra

***

Pour retrouver Margaud Liseuse:
bloggeryoutubefacebooktwitter

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !