Fil d'actus
Accueil > Non classé > Entretien avec Tobie Lolness

Entretien avec Tobie Lolness

À l’occasion des 10 ans de la première rencontre entre Tobie Lolness et Timothée de Fombelle, nous sommes partis découvrir ce petit bout d’homme ne dépassant pas deux millimètres. Accompagné de sa femme Élisha et de ses deux enfants, Tobie Lolness nous a gentiment accueillis dans sa cabane sur la branche la plus ensoleillée du chêne et nous a offert un temps pour répondre à nos questions. Lecthot se fait tout petit et vous délivre depuis les cimes en ce beau jour de Juillet le contenu de cette rencontre exclusive.

tobie-lolness

Lecthot : Nous avons beaucoup de reconnaissance pour Timothée de Fombelle grâce à qui nous avons découvert votre monde et votre histoire. Comment s’est passée votre première rencontre avec Timothée ?

Tobie Lolness : Timothée et moi nous connaissons depuis longtemps. Mais moi, je le connais depuis plus longtemps que lui ne me connait. Je vous explique. Comme Timothée me l’a expliqué par la suite, l’arbre dans lequel je vis se trouve au fond du jardin de ses parents. Or, un jour, alors que je n’étais que bébé, l’arbre se mît à trembler. Mes parents, Maia et Sim, me racontèrent bien après cet événement qu’ils avaient vu une chose immense s’agripper à la plus grosse branche de l’arbre et disparaître presque aussitôt. Cette chose blanche, recouverte de courts poils blonds, à certains endroits brillants, ressemblait (selon mes parents) à une main.

Vous pensez bien que mes parents se sont gardés de le dire aux autres qui auraient paniqué. Mais moi, j’ai grandi avec l’idée qu’un jour je rencontrerai le géant à qui appartenait cette main. Timothée.

Lecthot : Mais, comment avez-vous pu vous rencontrer puisque lui était un géant et vous un petit homme ? A-t-il pu rétrécir pour vous rejoindre ou avez-vous pu vous-même vous transformer en géant ?

Tobie Lolness : Et nous, comment nous rencontrons-nous ? Nous nous rêvons mutuellement. Avec Timothée, nous discutons, nous nous amusons ensemble, nous nous voyons en rêve. Nous pouvons désormais à n’importe quel instant du jour et où que nous soyons nous parler. C’est une chance de pouvoir parler à quelqu’un d’un autre monde.

Vous savez, au cours de mes premières aventures, Timothée était si présent à mes côtés que j’avais l’étrange impression que ses yeux me regardaient depuis le ciel. Et un jour, j’ai senti que des milliers d’autres yeux inconnus me scrutaient. Des yeux bleus, noirs, verts, et de bien d’autres couleurs. Des yeux s’ouvraient quand d’autres se fermaient, des yeux riaient, battaient des cils, quand d’autres laissaient choir de grosses gouttes dans les nuages… Mais ces yeux ne me parlaient pas. Ils nous écoutaient, Timothée et moi. C’est comme si le ciel était tapissé des yeux de milliers d’enfants, c’était très amusant. Mais je n’avais pas vraiment le temps d’y penser, ni de les contempler.

tobie-lolness-gallimard

Lecthot : Oui, effectivement ! Vous faites référence à votre vie. Vous avez connu une enfance difficile, vécu des traumatismes, des hauts et des bas comme on dit…

Tobie Lolness : Arrêtez de me psychologiser ! Voyons, ça n’a aucun sens. Comment voulez-vous que j’aie une psychologie ? Je suis un personnage de fiction. Je ne choisis ni ce que je fais ni ce que je dis. Tout est écrit.

Lecthot : J’écoute et j’obéis ! Maintenant, pouvez-vous nous raconter votre histoire ?

Tobie Lolness : Comme vous le savez, j’ai grandi et vécu avec ma famille et mon peuple dans les hautes cimes de l’arbre. Or, un jour, Sim découvrit que l’arbre vivait et qu’on ne pouvait plus se servir comme on voulait de son bois. C’est pour cela que nous avons été incarcérés. Moi je suis parvenu à m’échapper et à rejoindre les Basses-Branches. Entre-temps, Jo Mitch s’était emparé du pouvoir, avait réussi à monter notre peuple contre le Peuple de l’herbe (les Pelés) et continuait à faire grossir son exploitation de creusage de trous dans l’arbre. L’arbre allait de plus en plus mal, il a vraiment eu un comportement de termite ce Jo Mitch…

Lecthot : Et, c’est après avoir manqué de faire évader vos parents que vous avez rejoint les Pelés ?

Tobie Lolness : Exactement. Et je suis resté en très grande amitié avec eux, alors que l’on disait dans les Cimes qu’ils étaient des gens barbares et dangereux. Des bêtises…

Sur ma route, j’ai sympathisé avec Elisha et sa mère Isha, j’ai rencontré Pol Colleen qui m’a incité à délivrer l’arbre du termite Jo Mitch. J’ai voyagé dans l’arbre, j’ai découvert des choses prodigieuses, des animaux gigantesques…Ce qui m’a beaucoup amusé aussi, c’est qu’au cours de mon voyage Timothée m’a présenté François Place. C’était un grand créateur ce François Place. Il parvenait à rendre plus beau l’arbre et me faisait voir les détails de mon monde. Il mettait de la couleur et des formes dans mes yeux, il m’a beaucoup appris François. Surtout à regarder la neige et à l’écouter me guider.

Lors de mon voyage avec Timothée et François, j’ai constaté que l’arbre vivait. Papa avait donc raison. Motivé par une telle vérité, j’ai pu sauver tout le monde : mes parents, le Grand conseil qui avait manqué de sagesse à l’égard de Sim, mon ami Léo Blue, l’arbre tout entier. J’ai éradiqué la menace Jo Mitch…

Lecthot : Vous avez eu une vie extraordinaire et ce a à peine 13 ans, vous qui ne mesuriez qu’un millimètre et demi ! Nous vous remercions pour vos réponses, peut-être nous permettrons-nous de vous en poser une dernière. Nous voulions savoir comment vous élevez vos enfants aujourd’hui ?

Tobie Lolness : Sachez que Timothée est revenu me voir un jour. Il m’a apporté l’histoire du jeune Vango qui, comme moi, devait fuir son peuple car il détenait un lourd secret. Et puis ça se passe dans un monde tellement différent du mien qu’il me nourrit de son étrangeté. J’ai l’impression d’être moi-même Vango, c’est amusant. Donc je lis Vango à mes enfants, ils l’aiment beaucoup. Ils voudraient même le rencontrer !

Propos recueillis par Mathis Goddet

Nous sommes parvenus à prendre en photo Tobie Lolness, mais ce dernier détestant les photos s’est mis à courir parmi les branchages…

 

 

 

 

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !