Fil d'actus
Accueil > Non classé > Le transmédia et la littérature

Le transmédia et la littérature

 

transmedia

Le terme narration transmédia ou Transmedia Storytelling pour nos amis américains est évoqué au début des années 2000 par Henry Jenkins. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Henry Jenkins le définit comme ceci : « Le transmédia est un processus dans lequel les éléments d’une fiction sont dispersés sur diverses plateformes médiatiques dans le but de créer une expérience de divertissement coordonnée et unifiée. » Oui bon d’accord, mais concrètement ça veut dire quoi ? Pour simplifier un peu, le transmédia permet de raconter une histoire en utilisant plusieurs supports, chacun proposant un contenu différent : on parle de narration augmentée. Il ne s’agit pas simplement d’adapter une histoire d’un support à un autre mais de créer plusieurs axes de narration. Le transmédia est en fait un moyen de dupliquer un univers sur différents types de médias (télévision, jeux vidéos, internet, livres…). Pour y voir plus clair prenons un exemple, pour la série Game of Thrones les producteurs ont axé leur stratégie transmédia sur les cinq sens, chacun étant développé grâce à plusieurs méthodes. Pour la vue par exemple, les producteurs ont recréé le mur sur un site internet permettant aux spectateurs de l’explorer et ainsi de s’immerger dans l’univers de la série.

Le transmédia et la littérature

On aurait tendance à penser que la narration transmédia est plus adaptée aux séries télévisés et au cinéma qu’à la littérature mais détrompez-vous la littérature s’adapte très bien à cette nouvelle forme de narration ! D’ailleurs on vous propose quelques exemples de livres qui illustrent très bien le concept de transmédia :

Cathy’s Book

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce roman jeunesse, premier livre sorti en 2008 d’une série en 3 tomes. Il s’agit du journal intime d’une jeune fille prénommée Cathy qui a mystérieusement disparu et qui demande à son amie Emma de la retrouver. A l’intérieur du livre, le lecteur pourra trouver une enveloppe remplie de lettres, de coupures de presse, de cartes de visite, de numéros à appeler, ainsi que des blogs à visiter afin de progresser dans l’histoire et retrouver Cathy. La forme originale du livre permet de créer un lien avec le lecteur et le rend actif dans sa lecture : il est mis dans la peau d’un enquêteur et totalement immergé dans l’histoire.

Trailer du livre : Je ne ferai pas mieux que mon père de Julien Druinaud

Je ne ferai pas mieux que mon père est un e-book qui conte l’histoire de Gonzague Langlois, un homme tout à fait ordinaire, le soir de l’apocalypse Maya le 21 décembre 2012. Le roman intègre de nombreux liens qui renvoient au blog du personnage et sur lequel on peut découvrir un Wikilanglois, un dictionnaire qui parodie Wikipédia. Le livre invite à essayer un nouveau mode de lecture mais il peut tout de même se lire indépendamment du site, c’est au lecteur de choisir !

Endgame de James Frey et Nils Jonshon-Selton

Endgame est un roman jeunesse publié en 3 volumes chez Gallimard Jeunesse. Il raconte l’histoire de 12 jeunes élus faisant chacun parti d’une civilisation ancienne, amenés à résoudre la Grande Enigme afin de sauver la Terre. Chacun à sa façon va tenter de résoudre l’énigme dans une quête spectaculaire aux quatre coins du monde. Le lecteur également est invité à résoudre l’énigme grâce à plusieurs indices transmis de diverses manières. L’univers du livre se décline sur différents supports : un jeu sur mobile qui se sert de la géolocalisation  a été créé dans lequel le lecteur se joint à l’histoire et prend part au combat pour sauver l’Humanité. Le lecteur devient joueur et après avoir créé son personnage, il  rencontre un guide qui va l’aider à avancer dans l’histoire d’Endgame en le renvoyant notamment sur des réseaux sociaux comme Twitter ou sur une chaîne Youtube dans laquelle les personnages du roman font des vidéos. Un site a également été créé sur lequel il est possible de retrouver plusieurs indices. Lors du Salon du Livre, la maison d’édition a même organisé un  jeu de piste qui permettait de gagner plusieurs cadeaux. Enfin, il existe un concours qui permet aux personnes qui ont réussi à résoudre toutes les énigmes de gagner de l’argent.

La narration transmédia s’adapte très bien à l’univers du livre même si certains genres sont mieux disposés que d’autres à cette forme de narration augmentée. Les livres jeunesses ou les livres « Young Adult » par exemple, sont particulièrement bien adaptés pour fonctionner avec le principe du transmédia comme le montre Endgame qui est un succès fulgurant.  Baignant dans l’univers des réseaux sociaux et de la technologie, les adolescents sont globalement plus intéressés par cette forme de narration qui peut leur sembler beaucoup plus ludique et immersive.

Bien sûr, cela incite à adopter une manière de lire différente et bouleverse un peu nos habitudes, mais s’essayer à une nouvelle expérience de lecture et s’immerger totalement dans un univers c’est un nouveau pas dans la création artistique. Alors, c’est pas beau le progrès ?

Fanny Kalinine

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !