Fil d'actus
Accueil > Non classé > Les Français sont-ils de grands lecteurs ?

Les Français sont-ils de grands lecteurs ?

les-francais-et-la-lecture

Dans un pays comme la France, dont l’histoire a été profondément marquée par la littérature, il est intéressant de s’interroger sur les caractéristiques du lectorat. La lecture tient-elle encore une place de choix chez les Français ?

En 2014, le marché du livre a connu une baisse assez inquiétante : il a accusé un recul de 3,1% en volume de ventes et de 2,3% en chiffre d’affaires. Les professionnels du livre ont donc été amenés à se poser des questions sur le lectorat français et les raisons de cette diminution. Ce qui ressort de cette réflexion, étayée notamment par une étude menée par l’institut de sondages Ipsos en mars 2015, est que les Français demeurent des lecteurs assidus, même si certains le sont de moins en moins. Il existe 4 catégories de lecteurs : les non-lecteurs (0 livre), les petits lecteurs (1 à 4 livres), les moyens lecteurs (5 à 19 livres) et les grands lecteurs (20 livres et plus).

Les Français lisent beaucoup

Le pourcentage de Français qui se considèrent comme étant des lecteurs s’élève à 90%, 48% lisant tous les jours ou presque. En 2014, 25% ont lu plus de 20 livres, en particulier les 65 ans et plus, les femmes et les personnes les plus diplômées et aisées. En moyenne, les Français lisent 16 livres par an. Cette propension à la lecture est souvent acquise dès l’enfance : 45% de ceux qui ont vécu dans une famille dans laquelle la lecture occupait une place très importante font partie de la catégorie des grands lecteurs. Parallèlement, parmi les 10% de Français ayant déclaré qu’il n’y avait pas de livres chez eux, 39% sont des non-lecteurs, alors que les non-lecteurs ne représentent que 10% de la population française en général. 74% des Français déclarent lire par loisir, et 45% d’entre eux préfèrent le faire le soir. Quant au lieu de prédilection pour la lecture, il s’agit à 95% du domicile, même si, parmi les lecteurs de 35 à 49 ans, 71% lisent dans les transports également. Ce sont les 15-24 ans qui lisent le plus en-dehors de chez eux, à 89%. Il peut s’agir de leur lieu d’études, de bibliothèques, de librairies, de cafés…

Les pratiques d’achat

21% des lecteurs lisent dans des bibliothèques, et 29% y empruntent souvent des livres. Ces chiffres montrent que les Français ont tendance à préférer posséder un ouvrage que l’emprunter. Quant aux livres d’occasion, ¼ des Français en ont acheté en 2014. L’objet livre tient encore une place importante dans la société, puisque 80% des Français, qu’ils soient lecteurs ou non, font aussi l’achat de livres dans l’optique de les offrir. Quand il s’agit d’acheter un ouvrage, 75% se rendent en librairie et en grandes surfaces culturelles. En revanche, parmi ceux qui n’achètent pas en librairie, 50% expliquent que c’est parce qu’ils n’ont pas de librairie près de chez eux et 37% affirment que c’est parce que les livres y sont vendus plus cher qu’ailleurs.

Les Français manquent de temps

En tous les cas, une majorité de Français avoue être désireuse de lire plus : 64%. 33% lisent de moins en moins, notamment par manque de temps. Chez les plus jeunes (15-24 ans), 45% lisent moins, car ils sont aussi accaparés par d’autres activités tels l’écoute de musique, le surf sur internet ou encore les sorties entre amis. Si les Français avaient plus de temps, néanmoins, la lecture serait l’une de leurs trois activités privilégiées. À quand une journée de 30h ?

Michelle Mbanzoulou

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !