Fil d'actus
Accueil > Non classé > Les meilleures techniques littéraires … de séduction

Les meilleures techniques littéraires … de séduction

Si la nature imite l’art, à quoi bon chercher les enseignements dans la vie ? La littérature dévoile unes à unes les réalités du monde, pour le plus grand bonheur des lecteurs, en quête de leur reflet verbal. L’amour, sujet de prédilection des hommes et femmes de lettres, a été largement exploré au cours des siècles.
Que se passerait-il si nous nous inspirions des romans pour séduire ?

Mary_Brian

  • RECTO

Métamorphosez-vous

Zeus

Pour conquérir les cœurs, rien de mieux que se transformer en animal, après tout, qui peut résister à un joli cygne ? Voici les métamorphoses testées par Zeus : cygne, serpent, coucou, cheval, aigle et Satyre. Le taureau blanc a permis au Dieu suprême de séduire Europe et présente d’autres avantages, notamment un moyen de transport fiable et rapide!

cygne

La mythologie grecque regorge de transformations visant à séduire mortels, nymphes et mêmes dieux et déesses. Dans le long poème épique des Métamorphoses (Ovide) on trouve des liens étroits entre amour (et désamour), transformations, et la naissance de l’histoire du monde gréco-romain ! C’est vous dire si cette technique marche bien.

Les libertins dans Les liaisons dangereuses

Vous n’êtes ni un Dieu ni une sorcière? Il y a des manières accessibles à tous, mortels et muggles, pour se transformer. Vous êtes un scélérat connu et toutes les filles vous fuient ? Comme Valmont dans Les Liaisons Dangereuses : donnez aux pauvres, tournez vous vers l’Église locale et faîtes en sorte que cela se sache. Cette technique permet à ce libertin invétéré de séduire la Présidente de Tourvel, une femme mariée connue pour sa fidélité. Elle est séduite avant tout par l’idée de faire du bien, de relever le défi de convertir au bien celui que toute la société perçoit comme un prédateur.
->Ce qui est ingénieux dans la création de ces deux personnages, c’est l’ironie dont ils sont victimes : Tourvel pense faire un acte pieux mais se retrouve à tromper son mari, Valmont pense jouer un jeu libertin mais finit par tomber éperdument amoureux !

Faites-vous désirer 

Mettre un homme au défi de séduire une femme mariée, réputée pour sa fidélité, et une jeune fille sévèrement préservée par sa mère. La Marquise de Merteuil a accédé à son statut de grande séductrice grâce aux obstacles qu’elle place sur le chemin de ses amants. Pour ce personnage, plus un amant attend, plus sa fougue augmente, avivée par l’orgueil, qui est l’un des grands traits masculins de la littérature libertine.

Soyez très sûr de vous

Solal dans Belle du Seigneur

Vous voulez séduire une femme qui vous résiste ? Simple ! Introduisez-vous chez elle en douce, déguisé en vieillard juif édenté et déclarez-lui votre flamme. Elle vous repoussera surement, étant donnée votre physionomie immonde. Jurez lors de votre prochaine rencontre de la séduire et faites un pari selon lequel trois heures plus tard elle sera à vous.

vieil-homme

->C’est par ce procédé insolite que débute l’histoire d’amour fusionnelle entre Ariane et Solal. En découvrant le physique avantageux de celui-ci et surtout en raison de son caractère dominant, elle regrette immédiatement son refus et est prête à supporter les nombreuses humiliations auxquelles il la soumet avant de finalement accepter de devenir son amante. L’œuvre dénonce la vanité des stratégies de séduction. Solal est bien dépité d’avoir séduit Ariane avec ses « babouineries » de mâle dominant et non par avec son lyrisme initial, sous le masque de vieillard.

Beaucoup de bruit pour rien

Assurez à une femme que vous la détestez, et cela aiguisera son intérêt. N’ayez pas peur si elle vous dit qu’elle préfèrerait finir vieille fille que d’être avec vous, c’est passager ! Ecrivez-lui alors une lettre d’amour que vous cacherez dans votre poche. Elle la découvrira, la lira, et vous avouera avoir écrit une lettre pour vous de son côté. A condition bien sûr d’avoir la plume aiguisée de Shakespeare !

->Cette pièce, qui continue aujourd’hui d’inspirer de nombreuses comédies romantiques au cinéma, met en scène deux couples, parmi eux Bérénice et Benedick qui sont incités (voire presque forcés) par Don Pedro à tomber amoureux et se l’avouer, malgré des débuts difficiles. Un classique sur l’importance de mettre ses amis dans le coup quand on veut séduire !

Tombez malade chez votre futur mari

Si votre mère est aussi futée que Mrs. Bennet dans Orgueil et Préjugés, elle a surement les meilleurs conseils à donner. Vous pouvez par exemple vous rendre chez l’objet de votre désir à cheval sous la pluie pour attraper un rhume. Ce stratagème vous permettra de rester chez lui pendant quelques jours, en attendant de guérir. N’oubliez pas de vous excuser platement auprès de vos hôtes (tout en feignant d’être trop malade pour rentrer). Le chevalier en armure qui sommeille dans votre amoureux se réveillera, en même temps que sa passion !

woman-bed
Bonus : si votre sœur, qui est moins belle mais pleine d’esprit, vient vous rendre visite n’hésitez pas à essayer de la marier également !

->Ce petit stratagème est en effet l’une des nombreuses ruses auxquelles recoure Mrs. Bennet. Rien de très étonnant lorsqu’on a 5 filles à marier et que les conventions de l’époque interdisent les soeurs de se fiancer tant que l’aînée n’a pas trouvé un mari.

  • VERSO

Tuer ses adversaires

Si votre désirée est mariée, comme Thérèse Raquin, vous pouvez être tenté de noyer son mari pour pouvoir vivre heureux ensemble. Il pourrait même vous sembler que votre douce sera attendrie de ce geste qui la débarrassera d’un mari qu’elle déteste. Ne cédez pas à la tentation ! Les amants, Thérèse et Laurent, rongés par la culpabilité, vivront ensuite sous l’emprise d’hallucinations nocturnes effrayantes. Le fantôme du mari, décomposé par la noyade, leur apparait couché entre eux dans le lit, entre autres visites charmantes.

->Ce roman de Zola, qui n’est pas parmi les plus connus, est un véritable chef d’œuvre sur l’infidélité, la culpabilité et la manière dont les remords peuvent consumer un être. C’est aussi une réflexion profonde sur les pulsions obscures et parfois animales face auxquelles l’homme est confronté.

Kidnapper sa belle

Le syndrome de Stockholm, une technique de séduction comme une autre ? Certes ça a marché pour la Bête (malgré son physique particulier). Mais c’est une technique compliquée à maîtriser ! Il faut d’abord attirer le père de la fille qui vous plait et le surprendre à cueillir une fleur qui vous appartient et que vous ferez semblant de beaucoup aimer. Puis, lui demander en échange de sa vie, de vous donner sa fille pour qu’elle vienne vivre chez vous en captivité.
->S’il s’agit de l’un des contes les plus populaires de l’histoire de la littérature, de plus en plus de critiques féministes surgissent pour essayer de remettre en question cette histoire « d’amour » dont l’adaptation Disney fait encore rêver de nombreuses petites-filles.

Utilisez vos amis plus intelligents que vous

Vous êtes muet face à l’être aimé ? Faire appel à cet ami plus éloquent que vous (mais qui est complexé par son physique) peut paraître tentant. Ce fut la stratégie de Christian dans Cyrano de Bergerac. Mais n’oubliez pas, si votre ami s’épanche si pertinemment sur la beauté de votre désirée, c’est surement qu’il a lui aussi des sentiments pour elle. Et puis dites-vous qu’à la fin c’est votre ami qu’elle aime et elle finira surement avec lui, surtout si vous mourez à la guerre.

theatre-cyrano-de-bergerac
Cyrano de Bergerac, Théâtre de la Porte Saint Martin

->Cette pièce, grand classique de la séduction par les mots, semble particulièrement pertinente à l’époque de la communication instantanée et des réseaux sociaux où la réflexion n’est plus toujours de mise avant la rédaction de mots doux. La mise en scène de Dominique Pitoizet, qui se jouait en début d’année au Théâtre de la Porte Saint Martin, place Cyrano dans un hôpital psychiatrique où il va aider Christian, via textos et Skype, à séduire Roxane. Une adaptation originale et particulièrement percutante, montrant le caractère intemporel de la séduction en littérature.

Dire du mal de ses précédents amants

Vous venez d’apprendre que votre belle a connu d’autres hommes ? Surtout ne suivez pas les pas de Solal qui demande à Ariane de l’appeler « Monsieur Trois » et la bat lorsqu’elle refuse de dire du mal de son premier amant !

Du joli, la passion dite amour. Si pas de jalousie ennui. Si jalousie, enfer bestial. Elle est une esclave, une brute. Ignobles romanciers, bandes de menteurs […].

Si l’on ne peut pas toujours faire confiance aux écrivains pour décrire la réalité profonde, alors …. qui de l’art ou de la nature imite l’autre ?… Oscar Wilde vous donnera la réponse.

 

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !