Fil d'actus
Accueil > Non classé > Les métiers du livre et leurs formations

Les métiers du livre et leurs formations

 

métiers-du-livre

Auteur, libraire, éditeur… Ce sont les trois professions qui reviennent le plus souvent lorsque l’on pense aux métiers du livre et de l’édition. 
Or, transformer un manuscrit prometteur en un incontournable disponible chez tous les bons libraires, exige l’intervention d’une multitude de métiers, dont Lecthot vous présente les principaux.

La conception

L’auteur
Aucun diplôme n’est évidemment nécessaire pour devenir écrivain. 
Cependant pour s’initier ou se perfectionner, il est possible de suivre des cours et autres ateliers à Paris ou en Province.

L’iconographe
Il a pour mission de rechercher et choisir les images présentes sur la couverture de l’ouvrage et à l’intérieur si ce dernier est illustré. Il doit rester cohérent avec la ligne éditoriale et le texte du livre.
Divers cursus mènent au métier d’iconographe mais les formations en documentation sont privilégiées. Un niveau bac+3 est demandé. Les formations universitaires telles que les licences d’histoire de l’art sont aussi pertinentes. Il existe également des formation dédiées, telles que la licence pro fonds iconographiques et audiovisuel à l’IUT Charlemagne à Nancy.

Le secrétaire d’édition
Son rôle est de corriger et retravailler le texte, si nécessaire, le tout avec l’aval de l’auteur. Si la maison d’édition fait travailler des lecteurs-correcteurs, c’est le secrétaire d’édition qui se charge de superviser la correction et valider les épreuves. C’est le contrôleur qualité du texte. Le secrétaire d’édition possède un bac+2 minimum mais la plupart des secrétaire d’édition déjà sur le marché ont un bac+5.
Parmi les formations possibles, on trouve la Licence professionnelle métiers de l’édition et ressources documentaires, la Licence professionnelle métiers de l’édition, spécialité éditeur et le Master professionnel information et communication.

La fabrication

Le chef de fabrication
Responsable du bon déroulement de la fabrication du livre papier, il dirige une équipe de techniciens et assistants de fabrication. Une mission de taille puisqu’il doit respecter les budgets et plannings, trouver les fournisseurs, négocier le papier, les fournitures et les prestations avant l’impression. Il est également amené à veiller à la bonne structuration numérique d’un ouvrage avant diffusion. Accessible avec quelques années d’expériences en tant que technicien ou assistant de fabrication, ce métier nécessite un BAC+2 au minimum, comme par exemple un BTS communication et industries graphiques.

La commercialisation

L’éditeur (ou responsable d’édition)
Présent dès l’étape de fabrication, l’éditeur se charge de dénicher les nouveaux talents, superviser les équipes, veiller au bon déroulement de la fabrication et faire respecter les délais de commercialisation. Il est aussi le garant de la ligne éditoriale de la maison d’édition. Ce métier requiert un bac+5. Du master professionnel spécialisé dans l’édition au cursus en école de commerce, les formations sont nombreuses.

Le responsable de cession de droits
On l’oublie souvent mais le responsable des cessions de droits est un maillon indispensable à la protection du bien intellectuel qu’est le livre. En lien à la fois avec l’auteur et la maison d’édition, il intervient sur le domaine juridique mais aussi commercial. Il négocie, veille au respect des droits d’auteurs et à l’application des contrats en se tenant informé des réglementations en vigueur et des évolutions du marché. Peu de renseignements sont disponibles sur les formations, cependant l’Asfored propose des cursus en lien avec cette profession.

Libraire
Certes le métier de libraire ne demande pas un niveau d’études élevé, cependant il exige une culture générale solide et un goût prononcé pour l’actualité littéraire. 
Exerçant dans son propre commerce ou dans les rayons spécialisés de grandes enseignes, le libraire doit savoir animer ses ventes en organisant des événements divers autour du livre. 
Pour accéder à ce métier, il faut détenir au minimum un CAP employé de vente spécialisé en librairie qui peut être complété par un brevet professionnel de libraire.
En résumé, les professions liées à l’édition sont variées mais les places sont chères et l’insertion professionnelle, relativement difficile. Cependant, le secteur est en pleine évolution avec l’essor des technologies numériques, créant de nouveaux besoins mais aussi l’apparition de nouveaux métiers….

Elodie Renciot

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !