Fil d'actus
Accueil > Non classé > Qui a peur du grand méchant livre numérique ?

Qui a peur du grand méchant livre numérique ?

loup

À en croire les chiffres, nous serions 18% de lecteurs à être passés du côté obscur en 2016. Le livre numérique convainc de plus en plus les Français. Et pour cause ! Pratique, compact, léger, il ne prend pas de place dans le sac (ou la valise, pour les amoureux des voyages). Mais pour certains, le livre numérique annonce avant tout la mort du livre papier.

ALORS, QUI SONT CES GENS QUI RECULENT FACE À L’AVANCÉE DU NUMÉRIQUE ?

Il y a d’abord les lecteurs. Pour environ 70% d’entre eux, rien ne peut remplacer la sensation que procure la lecture d’un livre papier. L’odeur, la satisfaction – et la peur – de voir se tourner les pages, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une, tout ça n’a pas de prix. Et ils sont 76% à préférer offrir ou partager un livre papier qu’ils ont adoré. Pour eux, tout ça serait impossible sur liseuse, qui manque d’authenticité, d’histoire.

De l’autre côté du livre, nous avons les éditeurs. Pour eux, le livre numérique ne serait pas rentable – à peine moins cher à la production que le papier –, et serait chronophage. Il faudrait prendre le temps de réapprendre son métier, car le livre numérique répond à des normes bien précises et l’édition numérique diffère de l’édition papier. Le coût, le temps de production, les techniques de travail sont autant de détails qui changent radicalement du papier. Sans compter le piratage ! Aucun éditeur n’a envie de voir son livre « leaker »* sur internet sans son consentement. Le papier a donc un côté rassurant, confidentiel.

Pour certains libraires, le numérique ne passera jamais leur porte. Dans une librairie du 14e arrondissement de Paris, on nous raconte que le numérique tue des emplois, que ce n’est qu’une mode, et qu’en la matière, la France est très en retard sur les Etats-Unis. Ce serait donc une perte de temps d’investir dans un phénomène passager qui dénature l’esprit même du livre. Peut-on même toujours parler de livre en pareilles conditions ?

DE L’AUTRE CÔTÉ DU MIROIR

Pourtant, l’e-book n’a jamais eu pour vocation de remplacer le livre papier. D’après les lecteurs interrogés, 62% nous disent lire sur les deux supports, et 55% privilégient surtout l’e-book lors de leurs déplacements. Cependant, avoir une bibliothèque bien remplie reste un plaisir qu’ils ne sont pas prêts à sacrifier.

Certains éditeurs conjuguent d’ailleurs les deux. La raison principale : les coûts d’impression. Le livre numérique permet de publier des ouvrages qui n’auraient jamais vu le jour en librairie en raison de leur trop grand nombre de pages, rédhibitoire pour les petites maisons d’édition, aux moyens limités. Le numérique permet également d’intégrer des éléments qui ne sont pas du texte, comme des vidéos, du son, des liens hypertextes, des cartes interactives…

Pour des raisons pratiques, certains ne lisent que sur tablette ou liseuse. Les étudiants, par exemple. Quand on loge dans un 10m2, avoir des livres papier est un luxe que beaucoup ne peuvent pas se permettre, par manque de place. Le livre numérique est également moins cher à l’achat, idéal quand les fins de mois sont difficiles. On peut aussi mentionner les personnes malvoyantes, pour qui le numérique est un moyen de continuer à lire : la police de caractères des e-books tient compte de ce genre de problème, et il est très facile de zoomer, d’ajuster la luminosité, bref, de tout faire pour lire confortablement.

LE NUMÉRIQUE EST-IL VRAIMENT SI MÉCHANT ?

Il en a conquis certains, déplu à beaucoup. Il reste néanmoins indéniable que le livre numérique gagne en popularité au fil des années. Et s’il n’est pas voué à prendre le devant de la scène littéraire, il n’en reste pas moins un formidable outil de technologie. Libre à chacun de l’adopter.

Camille Cantenot

Sources :

http://www.asfored.org/c/article/3040/94/blog
http://www.lemotif.fr/fichier/motif_fichier/488/fichier_fichier_etude.pratiques.lecture.et.achat.de.livres.numa.riques.pdf
http://alliance-lab.org/etude/archives/135?lang=fr

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !