Fil d'actus
Accueil > Non classé > Top 5 des meilleures sorties : 20 avril – 2 mai

Top 5 des meilleures sorties : 20 avril – 2 mai

Lecthot vous a concocté une petite liste des meilleurs livres publiés au cours des 2 dernières semaines. Et pour vous trouver le mieux du mieux, on en a lu des livres ! Pour vous, on est prêts à tout.

Catherine Meurisse – La Légèreté

Après des études de Lettres Modernes, Catherine Meurisse se tourne vers l’illustration. Son talent est rapidement reconnu par les professionnels et elle est repérée par l’équipe de Charlie Hebdo, qui l’engage dès la fin de ses études. Elle sera la seule femme à faire partie de la bande des dessinateurs permanents de Charlie. Son album, La Légèreté, est un album d’après-Charlie. C’est un moyen de se reconstruire, de renouer avec son identité de dessinatrice et de faire le deuil de ce qui ne sera jamais plus. Le titre peut paraître bien ironique quand on ouvre l’album, mais quand on le referme, on comprend ô combien il est approprié. On pleure, on rit, mais surtout, on se sent plus léger.
Dans une interview à son éditeur, Dargaud, elle définit la légèreté : « Le rire ; rire avec les autres, faire rire les autres. L’insouciance, la liberté, l’énergie, l’élan, la capacité de s’élever… L’insoutenable légèreté de l’être, pour reprendre le titre de Kundera, ou plutôt « l’indispensable » légèreté de l’être. »

la-legerete-catherine-meurisse
La Légèreté
, Dargaud, 29 avril 2016. 19,99 €

Isabelle Artus – La Petite boutique japonaise

Isabelle Artus signe là son premier roman. Cette auteure, encore méconnue du grand public, devrait rapidement trouver sa place sur vos étagères, avec son univers pétillant et charmant. La Petite boutique japonaise est un roman léger, qui fait du bien et qui se laisse lire très facilement. Isabelle Artus nous raconte l’histoire de Pamela, serveuse à Melun dans un restaurant de sushis, dont le rêve est de devenir geisha. Impossible pour une française, mais chuuuuut. De l’autre côté de la France, en Bretagne, Thad rêve aussi de Japon, après une enfance et une adolescence bercées par les films de kung-fu. C’est dans une boutique de bonsaïs à Paris que nos deux personnages se rencontrent. Le coup de foudre. Petit problème ! Thad disparaît. Mais Pamela sait où le retrouver et n’hésite pas à sauter dans un avion, direction le Japon.
On vous le concède, ce n’est pas de la grande littérature, mais l’histoire est fraîche et nous fait voyager. C’est le livre idéal pour des vacances réussies !
boutique-japonaise
La Petite boutique japonaise, Flammarion, 27 avril 2016. 17 €

Erri De Luca – Le Plus et le moins

Erri De Luca est ce qu’on peut appeler un écrivain prolifique, avec près de 80 écrits en tout genre à son actif. Il est né et a grandi à Naples, où il place tous ses romans, mais le début de sa vie n’est pas heureux. Il rompt avec sa famille à l’âge de 18 ans, exerce de nombreux métiers manuels, dirige le mouvement ouvrier Lotta Continua, pour finalement publier son 1er roman en 1989, Une fois, un jour. C’est le début de sa longue carrière littéraire, ponctuée de romans, d’essais, de poésie, de traductions et de théâtre. Le Plus et le moins est un recueil de nouvelles, très fortement marqué par des éléments autobiographiques (ce qui est assez rare dans l’œuvre d’Erri De Luca). Il raconte son enfance à Naples, ses vacances à Ischia – seuls moments de bonheur de sa jeunesse, où il se lie avec la Nature -, mais également ses premiers emplois, sur des chantiers, comme conducteur de camion durant la guerre de Yougoslavie,… Il nous livre aussi son point de vue sur le monde et les politiques européennes, le tout dans une prose fabuleuse. On aurait beaucoup à gagner à lire ces trente-quatre textes, tous plus étonnants les uns que les autres.

erri-de-luca-le-plus-et-le-moins
Le Plus et le moins
, Gallimard, 2 mai 2016. 14,50 €

Sophie Chauveau – La Fabrique des pervers

Sophie Chauveau écrit depuis plus de 30 ans. Elle peut se vanter d’avoir plusieurs casquettes, à la fois écrivain, journaliste et metteur en scène. La réussite qu’elle connaît aujourd’hui lui a permis de mettre en lumière des histoires de famille pour le moins sordides. Elle commence par remonter le temps dans Noces de charbon, où l’on apprend, sur fond d’histoire du charbon, « or noir » du Nord, que tout opposait sa famille, de la classe sociale aux origines. C’est à la parution de ce roman qu’une cousine lointaine la contacte, choquée de constater que leurs enfances ont toutes deux été marquées par les violences et l’inceste de leurs pères respectifs. Sophie Chauveau décide alors de raconter à nouveau l’histoire de sa famille, jusqu’à quatre générations avant la sienne, mais sous un tout autre angle : celui de la violence sexuelle. Car, paraît-il, sa famille serait maudite, construite sur l’horreur de l’abus et le saccage psychologique. Qui aurait pu soupçonner ce qui se passait derrière cette façade de bonne petite famille bourgeoise ?

sophie-chauveau-la-fabrique-des-pervers
La Fabrique des pervers, Gallimard, 2 mai 2016. 19,50 €

Cédric Bannel – BAAD

Cédric Bannel, ce n’est pas le genre d’homme qu’on aurait imaginé devenir un jour auteur. Entrepreneur, il a notamment travaillé à la Direction du Trésor du Ministère des Finances, ainsi que pour le groupe Renault-Nissan. Il commence à écrire dans les années 1990, et son sujet de prédilection est l’Afghanistan, pays auquel il souhaite donner une autre image que celle véhiculée par les médias.
BAAD est un acronyme pour : Barbarie, Abomination, Affrontement, Déflagration. C’est aussi le mot qu’on utilise pour désigner une mauvaise personne, violente et cruelle envers les femmes. BAAD, c’est surtout l’incroyable destin de deux femmes, Nahid, qui réside à Kaboul et lutte pour empêcher le mariage de sa fille de 10 ans à un riche occidental, et Nicole, parisienne et ex-agent secret dont les enfants ont été enlevés. Elles sont prêtes à tout pour protéger leurs enfants : mentir, tuer, torturer.
On l’a lu en avant-première pour vous, et c’est très certainement l’un des meilleurs polars de ce milieu d’année.

cedric-banel-baad
BAAD, Robert Laffont, 4 mai 2016. 21,50 €

Camille Cantenot

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !