Fil d'actus
Accueil > Non classé > Tour du monde littéraire : Afrique

Tour du monde littéraire : Afrique

thomas-mofolo

Lecthot vous emmène aujourd’hui découvrir la littérature africaine, extrêmement riche et variée. 

Colette Samoya Kirura 

Burundi
Le Burundi est un petit pays, coincé entre la Tanzanie, le Rwanda et le lac Tanganyika. Le pays est relativement jeune et le taux d’alphabétisation, bien qu’en hausse, reste relativement faible. C’est donc un pays de tradition orale.
Lecthot vous conseille :
La Femme au regard triste, L’Harmattan, 2002.  L’histoire d’amour de Sabine et Augustin, deux étudiants burundais dans les années 1970. La jeunesse africaine est tiraillée entre euphorie liée à une liberté nouvelle et le joug des traditions, très présentes au quotidien. L’auteure nous livre un portrait de son pays en plein changement.

La-Femme-au-regard-triste

Sebhat Gebre Egziabhér

Ethiopie
Situé à l’est du continent africain, l’Ethiopie a une longue tradition littéraire, qui remonte à l’Antiquité. Les genres sont nombreux et marqués par la religion: hagiographies, histoire, poésie, hymnes…
Lecthot vous conseille : 
Les Nuits d’Addis-Abeda, Actes Sud, 2004. C’est le 1er roman traduit en français de l’amharique (traduction de Francis Falceto). Le lecteur est plongé dans la vie nocturne de la capitale éthiopienne. Hommes et femmes, cigarettes et alcool, sur fond de bars un peu louches, c’est dans cet univers cru et terriblement réaliste que l’auteur a choisi de nous emmener. Sebhat Gebre Egziabher se fait l’avocat des causes perdues, luttant contre l’autorité, la religion, les violences faites aux femmes, la misère et la mort.

Les-Nuits-d’Addis-Abeda-Actes-Sud

Thomas Mofolo

Lesotho
Le Lesotho est un petit pays enclavé dans l’Afrique du Sud. On y parle le sésotho, l’une des premières langues écrites sur le continent, ce qui en fait un pays riche en littérature.
Lecthot vous conseille :
Chaka. Une épopée bantoue, Gallimard, 1940. Traduction de Victor Ellenberg. Comme son nom l’indique, ce récit est basé sur le modèle de l’épopée. Mofolo y retrace la vie du fondateur de l’empire Zoulou, Chaka, de son accession au pouvoir à sa chute. Biographie romancée, c’est l’une des œuvres principales sur Chaka. Cependant, il faut garder en tête que Mofolo est Masotho (singulier de Basotho) et pour son peuple, Chaka n’est qu’un tyran sanguinaire. La vérité est donc parfois autre, mais Chaka n’en reste pas moins un livre passionnant.

Chaka-Une-épopée-bantoue-Gallimard

Leymah Gbowee

Libéria
Le Libéria se situe sur la côte ouest de l’Afrique. Il est le 1er pays du continent à obtenir son indépendance, en 1847, et également le 1er à élire une femme chef d’Etat. Bien que le taux d’alphabétisation du pays soit l’un des plus faibles au monde, le Libéria possède une véritable culture littéraire. Elle est variée, même si l’Etat préfère grandement des textes qui vont dans le sens des décisions politiques. Les écrivains aiment à écrire sur les différentes ethnies qui font la richesse culturelle du Libéria. Nous vous proposons de vous initier au roman libérien avec :
Lecthot vous conseille :
Notre force est infinie, Belfond, 2012. Leymah Gbowee a vécu une première guerre civile en 1989, qui a mis afin à ses rêves de devenir pédiatre. En 2003, une nouvelle guerre civile éclate au Libéria, et elle crée le mouvement pacifisteWomen of Liberia Mass Action for Peace pour tenter d’y mettre fin. En 2011, elle reçoit le prix Nobel de la paix pour son engagement. De ces épreuves, elle en fait un livre témoignage, retraçant l’histoire de ces femmes vêtues de blanc qui chassèrent le dictateur Charles Taylor du pouvoir, et sa propre histoire aussi. Une lecture captivante qui nous entraîne au cœur du combat pour la liberté.

Notre-force-est-infinie-Belfond

Driss Chraïbi

Maroc
Entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, le Maroc compte environ 4 générations d’écrivains, qui ont été très inspirées par le quotidien et l’histoire du pays. Ne choisir qu’un seul écrivain pour représenter la littérature marocaine est aussi difficile que de choisir un écrivain français pour représenter la littérature française. Malgré tout, nous avons tranché en faveur d’un écrivain classique :
Lecthot vous conseille :
La Civilisation, ma Mère ! …, Denoël, 1972. C’est l’un des premiers romans maghrébins où il est question de la femme. Dans ce roman, deux frères racontent tour à tour leur mère et comment ils l’ont amenée à se familiariser avec le monde moderne. Elle qui n’était jamais sortie de chez elle, s’instruit, s »engage dans la lutte pour l’amélioration de la condition de la femme et se bat contre la guerre dans son pays. Et pourtant, elle reste toujours la même, simple, drôle et aimante.

La-Civilisation-ma-Mère-Denoël

Hamed Pryslay Koutawa (KHP)

République du Congo
A ne pas confondre avec la République Démocratique du Congo, qui borde le pays à l’est. Le Congo est l’un des pays mis à l’honneur pour l’édition 2016 de Livre Paris, puisque deux délégations d’écrivains venus de Brazzaville et Pointe-Noire seront présentes au Salon. Pour conclure cet article, nous changeons de registre. Ce n’est pas un roman, mais une BD que nous vous proposons :
Lecthot vous conseille :
Nouvelles d’Afrique, L’Harmattan BD, 2013. 6 histoires, 6 auteurs, et autant de points de vue sur ce vaste continent qu’est l’Afrique. La partie de KHP raconte l’histoire d’une jeune congolaise, bouleversée par la guerre de 1997.  Son œuvre participe à mettre en lumière les aspects méconnus de l’histoire du Congo post-guerre.

Nouvelles-d-Afrique-L-Harmattan

Camille Cantenot

Photo à la une : Thomas Mofolo

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !