Fil d'actus
Accueil > Non classé > World Book Day

World Book Day

world-book-day

 Aujourd’hui,  3 mars, c’est le World Book Day ou Journée mondiale du livre. Enfin, quand on dit mondial, on parle surtout du Royaume-Uni et de l’Irlande.

UN CARNAVAL so british

Le World Book Day, donne l’opportunité de redécouvrir des livres qu’on a adorés, de découvrir nos nouveaux livres préférés. Pour les enfants, c’est avant tout l’occasion de s’amuser. Aujourd’hui, c’est un peu l’équivalent de notre Mardi Gras français, à ceci près que vous ne croiserez pas de princesses, de chevaliers, ou encore de légumes  et autres animaux. En revanche, les Harry Potter, Monsieur Madame, Mr. Fox font légion, puisque chaque costume doit être tiré d’un livre. À l’approche de cette grande journée, les articles fleurissent sur le net pour donner aux parents des idées de costumes faciles et rapides, au cas où leur charmante progéniture aurait oublié de les prévenir plus d’une semaine à l’avance (sinon, c’est moins marrant).

Le World Book Day sert donc à célébrer la culture littéraire britannique et irlandaise, et à faire des enfants les grands lecteurs de demain. Le site officiel de l’événement, en partenariat avec National Book Tokens et plusieurs éditeurs, fera distribuer dans les écoles des jetons permettant aux élèves de les échanger contre un livre d’une valeur d’une livre (environ 1,30 €) dans les librairies participantes. Cette année, dix livres sont proposés, allant d’un niveau maternel à un niveau lycée. De quoi ravir petits et grands !

Un événement international

Le reste du monde fête également les livres, mais le 23 avril. En France, on connaît l’événement sous l’appellation Journée Mondiale du livre et du droit d’auteur. Cet événement, fondé par l’UNESCO en 1995, a pour but de promouvoir la lecture, et la culture du livre (les différents acteurs des métiers du livre, comme les éditeurs, les traducteurs, les fabricants,…). En 1996 est lancée l’idée de choisir une ville comme capitale mondiale du livre, et c’est Madrid qui inaugure ce titre en 2001. Cette année, Wroclaw (Pologne) succède à Incheon (Corée du Sud). Le Comité de sélection est composé de l’UNESCO, de l’Union internationale des éditeurs, de la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothécaires et de la Fédération internationale des libraires. Pour être élue, une ville doit présenter un programme centré sur le livre : alphabétisation, aides aux éditeurs, bibliothécaires, auteurs, promotion de la lecture (notamment pour les défavorisés),…
Wroclaw a proposé un programme dans lequel la ville s’engage à promouvoir la lecture grâce à une dizaine de manifestations littéraires réparties tout au long de l’année. La ville, en plus d’être capitale mondiale du livre, est également capitale mondiale de la culture pour l’année 2016, un titre  extrêmement prestigieux.

Une date symbolique

Pourquoi le 23 avril ? Parce que trois auteurs sont morts ce jour-là : l’Anglais Shakespeare, l’Espagnol Cervantès et l’Inca Garcilaso de la Vega, tous les trois décédés le 23 avril 1616. Cette année marque donc le 400e anniversaire de leur mort, faisant de la Journée mondiale du livre et des droits d’auteurs 2016 un événement tout particulier.

Camille Cantenot

Sources :
http://www.unesco.org/new/fr/media-services/single-view/news/wroclaw_named_world_book_capital_for_2016/#.VtgkWPnhCM9

http://www.unesco.org/new/fr/wbcd

http://www.worldbookday.com/

Commentaires :







Restons en contact !

Restons en contact !

Retrouvez le meilleur des dernières actualités, articles et interviews directement dans votre boîte mail ! 

Merci de votre inscription !